À l’appel de CAP, 30 parlementaires et 43 ONG demandent un débat au Sénat sur la protection animale

Le 29 janvier dernier, la proposition de loi contre la maltraitance animale, initiée par la députée Laëtitia Romerio Dias que nous accompagnons depuis 3 ans sur ce sujet, a été adoptée par l’Assemblée nationale. Ce texte, voté par une très large majorité des députés et plébiscité par les citoyens, vise à offrir une meilleure protection aux animaux de compagnie et à mettre fin à la captivité de nombreux animaux sauvages. C’est désormais au tour du Sénat d’examiner cette PPL pour permettre son adoption par le Parlement. Or, celui-ci tarde à poursuivre le travail engagé par les ONG et les députés.

C’est pourquoi nous avons adressé une lettre ouverte au gouvernement pour lui demander d’agir. Cosigné par 30 parlementaires et 43 ONG de protection animale, cet appel à « libérer le débat » a été publié samedi 22 mai sur le site du Journal du Dimanche et relayé par les signataires sur les réseaux sociaux avec une campagne de communication coordonnée.

Un appel pour répondre à un enjeu de société et de démocratie

Dans cette lettre ouverte, les 30 parlementaires signataires, dont Aurore Bergé, Présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée, Guillaume Gontard, Président du groupe écologiste, solidarité et territoires au Sénat, Laurence Rossignol, vice-présidente du Sénat, et l’ancien ministre André Vallini et Cédric Villani, rappellent au gouvernement qu’il s’est « engagé, à plusieurs reprises, à accorder une meilleure protection aux animaux » et qu’il est « de sa responsabilité de favoriser l’aboutissement de cette proposition de loi ». 

Nous estimons que l’état actuel du processus législatif « compromet son adoption finale par le Parlement », et soulignons l’important travail déjà effectué par les ONG et les députés jusqu’à présent. S’adressant au Premier ministre, Jean Castex, aux ministres Barbara Pompili, Julien Denormandie et Marc Fesneau, notre ’appel conclut : « Ne manquons pas l’opportunité de nous montrer collectivement à la hauteur de ces enjeux. »

#LiberezLeDebat : Une mobilisation collective sur les réseaux sociaux

Les 43 ONG signataires, dont l’ASPAS, la Confédération nationale Défense de l’Animal, la Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences (LFDA), France Nature Environnement, la Fondation Brigitte Bardot, L214, One Voice et Sea Shepherd France, ont lancé sur les réseaux sociaux une campagne coordonnée avec le hastag #LiberezLeDebat. Les internautes ont relayé la campagne en partageant le visuel suivant : 

De nombreux médias ont relayé l’appel

Le Monde, le 27/05.

Le Point, le 23/05. 

L’Express, le 23/05. 

L’Obs, le 23/05.

Sciences et Avenir, le 23/05.

20 Minutes, le 23/05.

France24, le 23/05.