Colloque « Nous avec les animaux ? »

Lundi 18 mars 2019, la sénatrice Esther Benbassa organisait au Sénat un colloque intitulé « Nous avec les animaux ? » auquel participait Melvin Josse, directeur de CAP, qui est intervenu sur le thème « Faire avancer la législation : comment et avec quels objectifs ? ».

Durant sa présentation, il a analysé les forces et faiblesses du mouvement associatif animaliste en comparaison des groupes d’intérêts opposés, qui bénéficient pour la plupart :
– D’une forte « empreinte économique » : emplois, structuration de la vie des territoires.
– D’une action de lobbying cohérente sur le long terme au niveau national.
– D’un lobbying local, assuré grâce à un bon maillage du territoire.
– D’un relatif pragmatisme et d’une cohérence des revendications.
– D’une capacité de pression négative : la rue !
– Du fait d’être clairement identifiés comme des électorats spécifiques et « pesés » (même parfois surévalués !).

Il a ainsi montré que, bien que le mouvement associatif ne soit pas en mesure de rivaliser sur la question de l’empreinte économique, ce désavantage peut cependant être compensé
par une action sur tous les autres points.

Le travail de CAP se veut précisément être une réponse au besoin du mouvement animaliste de renforcer son influence au niveau politique, notamment au moyen d’une action de lobbying soutenue.

Catégories : Évènements