Aller au contenu

Election Présidentielle 2022 : Quels candidats s’engagent pour les animaux ?

A l’initiative de Convergence Animaux Politique, 29 ONG de protection animale se sont rassemblées pour engager les candidats à la présidentielle sur la condition animale. Ensemble, elles ont défini 22 mesures prioritaires pour les animaux et attribué un score d’engagement aux candidats. A l’approche du 1er tour de l’élection présidentielle, découvrez le classement final des candidats.

29 ONG rassemblées pour “Engagement Animaux 2022” 

CAP a rassemblé une trentaine d’ONG de protection animale autour d’un objectif commun : inciter l’ensemble des candidats à la présidentielle à s’engager sur la condition animale. Qu’elles agissent pour la protection des animaux de compagnie, d’élevage ou sauvages, les 29 ONG de la campagne Engagement Animaux 2022 se font l’écho des préoccupations des Français. En effet, selon les derniers sondages Ifop, 81% des Français* se disent sensibles à la condition animale, quelles que soient leurs intentions de vote au 1er tour et 57% des Français* déclarent que les propositions des candidats en matière de protection animale pourraient influencer leur vote. Dès lors, comment s’assurer que les propositions des candidats soient à la hauteur des enjeux ? 

22 mesures prioritaires pour les animaux

Les 29 ONG se sont réunies pour définir 22 mesures prioritaires pour le prochain quinquennat, couvrant six grandes thématiques : Élevage, transport et abattage ; Expérimentation animale ; Divertissement et captivité ; Animaux de compagnie et loisir ; Animaux sauvages et biodiversité, Animaux et société. Nous avons demandé à l’ensemble des candidats de s’engager sur ces 22 mesures concrètes, ambitieuses et largement soutenues par la population.  

Le classement des 7 candidats engagés

Le score de chaque candidat reflète son engagement sur les 22 mesures prioritaires définies par les 29 ONG. Parmi les douze candidats à la présidentielle, sept candidats ont signé la charte Engagement Animaux 2022 : Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon s’engagent sur 98% des mesures ; Anne Hidalgo valide 92% des mesures ; Nathalie Arthaud 85%, Philippe Poutou 77%, Nicolas Dupont-Aignan 70% ; enfin, Marine Le Pen obtient un score d’engagement de 58%. 

Pour garantir la mise en œuvre de ces engagements, les ONG ont également demandé aux candidats de rédiger un plan d’action précisant, pour chacune des thématiques, le calendrier et les moyens alloués à la mise en œuvre des mesures validées. Yannick Jadot, Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont proposé un plan d’action, à consulter sur les pages des candidats

Enfin, les ONG ont posé 3 questions aux candidats pour qu’ils partagent aux Français leur vision de la cause animale : Yannick Jadot, Nicolas Dupont-Aignan et Anne Hidalgo nous ont répondu en vidéo

Bien que sollicités à plusieurs reprises, Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Eric Zemmour, Fabien Roussel et Jean Lassalle n’ont pas répondu à l’appel d’Engagement Animaux 2022. Leur score d’engagement sur les 22 mesures proposées par les ONG est donc de 0%. Eric Zemmour obtient toutefois un score de 2 % pour avoir cité dans son programme l’une des 22 mesures : la lutte contre le trafic d’animaux de compagnie.

L’engagement des candidats en faveur des animaux varie selon les thématiques

Animaux Sauvages et biodiversité : C’est la thématique qui divise le plus les candidats. Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou ont validé l’ensemble des mesures, tandis que Nicolas Dupont-Aignan ne s’est engagé sur aucune mesure. Marine Le Pen et Anne Hidalgo ne s’engagent pas à interdire la chasse au moins 2 jours par semaine dont le dimanche, ainsi que les jours fériés et les vacances scolaires. Marine Le Pen s’engage uniquement à réformer la liste des espèces nuisibles (et non à la supprimer). Anne Hidalgo ne s’engage pas à supprimer ni à réformer la liste des espèces nuisibles. Nathalie Arthaud ne s’engage pas à atteindre 10% de libre évolution sur le territoire français d’ici 2030.

Divertissements, captivité et exploitation des animaux : Les 4 candidats les plus engagés sur cette thématique sont Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo et Philippe Poutou. Jean-Luc Mélenchon et Anne Hidalgo prennent position pour la première fois en faveur de l’interdiction de la corrida et des combats de coqs. Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan s’engagent uniquement à en interdire l’accès aux moins de 16 ans.

Élevage, transport et abattage : Contrairement aux 5 autres candidats, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan ne s’engagent pas à mettre fin à l’élevage en cages, ni à interdire les longs transports et les exportations d’animaux vivants. 

Expérimentation animale : Contrairement aux 5 autres candidats, Marine Le Pen ne s’engage pas à garantir le droit à l’objection de conscience et Philippe Poutou ne s’engage pas à encourager l’utilisation et le développement des méthodes sans animaux.

Animaux de compagnie et de loisir : Tous les candidats se sont engagés sur cette thématique, même si Marine Le Pen et Nathalie Arthaud n’ont pas souhaité mettre fin à la vente des animaux de compagnie à crédit. 

Animaux & Société : Tous les candidats ont validé ces mesures, à l’exception de Philippe Poutou qui ne souhaite pas s’inscrire dans ce cadre institutionnel. Yannick Jadot a précisé qu’il voulait intégrer la protection de la nature et du vivant dans la Constitution. Jean-Luc Mélenchon préfère créer un haut-commissariat à la condition animale plutôt qu’un Ministère et une autorité indépendante. 

1 commentaire pour “Election Présidentielle 2022 : Quels candidats s’engagent pour les animaux ?”

  1. Retour de ping : [Replay] CAP aux Rencontres pour la Planète 2022 | Convergence Animaux Politique

Les commentaires sont fermés.